Nouvelle-Zélande 2k18 : Curio Bay, Milford Sound & Queenstown.

Nous l'avons lu dans: (site Web original) ICI

Queenstown, le 16 avril 2018,

Nous voici actuellement à Queenstown depuis deux semaines maintenant, nous avons décidé de changer quelque peu nos plans, car nous avons besoin de nous faire un peu d’argent pour pouvoir continuer le roadtrip aisément, car oui, la vente de Spocky ne s’avère pas suffisante financièrement, surtout avec le rythme de vie que nous vivons actuellement, bien loin de celui d’un backpacker.

Nous sommes actuellement à la recherche active d’un travail, idéalement en tant que laveur de voitures, mais si nous avons d’autres opportunités d’emploi nous prendrons également ce qui s’offrira à nous. Nous venons de trouver un logement après avoir passé ces deux dernières semaines à dormir dans des campings payant, faire des allers-retour au freecamp situé à une heure de la ville, tout ceci dans un froid glacial, car oui, l’hiver approche à grand pas ! (la semaine dernière, nous avons eu quelques nuits proches de 0 degré, température loin d’être idéal pour dormir en voiture, mais c’est aussi cela l’aventure après tout.)

Si nous avons choisi cette belle ville pour nous poser quelque temps, c’est aussi du fait que tous nos amis y sont actuellement, nous avons donc rejoint Adeline, Salomé et Quentin qui eux bossent déjà en tant que laveur de voitures et vivent dans une grande maison en collocation, notre amie Anaëlle a d’ailleurs intégré leur colocation dés notre arrivée.

Quant à Louise et Valentin, ils nous rejoindrons également dans les semaines à venir, et vont également se poser un temps ici pour travailler.

Voilà pour ce qui est de Queenstown, mais avant d’arriver ici nous avons vu des choses incroyables dont il me tarde de vous raconter.

Dans mon précédent article, je vous racontai que nous étions à Dunedin, une ville animée par le street art omniprésent dans ses rues.

C’est également ici qu’il y a la rue la plus pentue du monde (oui oui, vous avez bien entendu, ce n’est pas San Fransisco, mais bien la Nouvelle-Zélande qui détient ce record.) cette rue est incliné à 30 degrés, c’est impressionnant, et cela, d’autant plus lorsque l’on la grimpe en voiture, la descente décoiffe !

Ensuite, nous avons repris la route avec la fine équipe que nous étions, composé de Louise, Valentin, Edward, Justine, Anaëlle, Flo et moi, et nous avons roulé jusqu’à Curio Bay où nous avons passé une journée incroyable, l’une des meilleures de notre séjour pour ma part.

La journée commença par un petit brunch au soleil avec l’océan juste en face, où nous avons d’ailleurs pu observer quelques dauphins au loin ainsi que des phoques, idéal pour commencer la journée de bonne humeur en somme.

Ensuite, nous avons décidé de nous avancer sur la plage et là… Nous avons pu admirer les dauphins tout proches, en train de surfer les vagues aux côtés des surfeurs présent ce jour-là. En voyant cela, Valentin, Louise et moi-même décidions de louer des planches de surf et d’aller nager avec les dauphins.

Il s’agissait de Dauphins d’Hector, la plus petite espèce de dauphins au monde, on ne les trouve qu’en Nouvelle-Zélande et ils sont rares, car il s’agit d’une espèce menacé de disparition, nous étions donc chanceux ce jour-là !

Ce fut incroyable, tant l’initiation au surf qui se déroula beaucoup mieux que la première fois (j’ai réussi à me lever et à prendre quelques vagues ce qui s’avère relevé d’un exploit pour ma part), que le spectacle que pouvait nous offrir les dauphins, à une centaine de mètres de nous.

Après cette belle journée riche en émotion, nous décidions de continuer la route le lendemain, en direction cette fois d’une des attraction touristique les plus convoités de la Nouvelle-Zélande, considéré par certains comme la huitième merveille du monde : Les Milford Sounds.

Pour cette journée, nous avions réservé une croisière de deux heures sur un bateau, permettant d’admirer ces fjords extraordinaire sous leur plus bel angle. Cette fois aussi, il s’avère que nous avons eu beaucoup de chances, déjà de par la météo, cette région étant connue pour ses nombreux jours de pluie (jusqu’à 200 par an !), nous avons de notre côté pu profiter d’un ciel dégagé sans aucune averse le long de la croisière, également du fait que nous avons encore pu observer des dauphins d’Hector, ainsi que des phoques, et plusieurs Kea, une espèce de perroquet visible uniquement en Nouvelle-Zélande mais malheureusement pas de baleines (on ne peut pas tout avoir n’est ce pas ?).

Voici également quelques photos des Kéa que nous avons croisé sur la route du retour, pas de tout sauvage comme vous pouvez le constaté sur ces clichés :

Au passage, j’en profite pour recommander cette croisière, de notre côté nous avons opté par la compagnie Jucy et pour la modique somme de 40$, je peux vous assurer que vous en prenez plein les yeux ! De plus, un petit-déjeuner et un jus de fruit vous seront offerts alors n’hésitez plus !

Pour la petite anecdote, également, c’est ici que fut tourné certaines scènes du célèbre Jurassic Park ainsi que le dernier Alien : Covenant et bien évidemment le Seigneur des Anneaux.

La semaine dernière Anaëlle, Flo et moi, aka le trio magique, avons pu profiter d’une belle journée pour nous rendre à Wanaka pour prendre de jolie photos et visiter les alentours.

Voilà, je reprendrai donc l’écriture de ce blog lorsque nous reprendrons notre roadtrip, cette fois-ci, ce sera juste tout les deux,Flo et moi, d’ici là portez vous bien, de notre côté nous espérons trouver un travail le plus rapidement possible.

Cheers !

Les commentaires sont fermés.