Londres : les préparatifs

Nous l'avons lu dans: (site Web original) ICI

_DSC3154

 

Cet été, nous sommes partis Jules et moi 3 jours à Londres. Avant de nous envoler vers cette belle capitale, il y a eu une partie que j’apprécie particulièrement: les préparatifs. En effet, je suis une personne qui aime prévoir à l’avance. Cela me rassure et me permet de ne pas perdre de temps une fois sur place.

 

Pourquoi Londres ?

J’y suis allée lors d’un voyage en Angleterre d’une semaine en 2006. J’étais ado et j’avais vraiment eu un coup de cœur pour ce pays. Je rêvais d’y retourner. Jules n’était jamais allé en Angleterre, c’était pour moi une évidence.

Le seul problème était le budget. Londres est une ville chère, la livre-sterling a une différence significative. Ma merveilleuse maman a résolu en partie ce problème en nous offrant une wonderbox 3 jours de rêve en Europe à Noël dernier. J’ai une super maman. <3 Le logement étant un souci de moins, nous avons économiser quelques mois pour nous payer ce long weekend.

Par où commencer ?

J’ai flâné sur Pinterest, sur les blogs pour trouver des idées de lieux à voir. J’avais déjà des idées mais j’aime trouver des pépites sur les blogs. C’est une véritable mine d’informations et d’idées. Les sites qui m’ont inspiré : ici, ici et . J’ai listé mes envies dans un cahier et j’ai dû faire des choix. 3 jours, c’est court donc j’ai privilégié mes activités par quartiers pour ne pas courir dans toute la ville.

L’hôtel

Avec ma Wonderbox, le choix a été rapide. Il n’y avait que 3 hôtels à disposition dans la capitale donc j’ai pris le moins loin, l’Ibis  Style Excel Londres dans le quartier des Dock-lands.  J’ai réservé 5 mois avant notre départ par mail en anglais.

La carte d’assurance européenne

Je suis de nature inquiète donc même pour 3 jours, j’ai commandé gratuitement en ligne sur Ameli.fr ma carte d’assurance européenne. Il faut compter environ 3 semaines pour la recevoir. Elle permet d’avoir un remboursement partiel ou total des frais médicaux sur place ou une fois rentré en France.

Réservation des vols

N’étant pas habituée à prendre l’avion, j’ai comparé pendant quelques semaines sur kayak les prix, les différents vols… 3 mois avant le départ, j’ai choisi la compagnie Easyjet avec en option un bagage de 15 kgs en soute et le choix des sièges. Malgré un vol low cost, cela m’a coûté 450€ pour 2 personnes allers-retour Marseille – Gatwick. Je ne vous recommande pas cette compagnie, j’ai eu de nombreux soucis dont des retards sur chaque vol et un service affreux.

Les studios Harry Potter

Pour visiter les studios Harry Potter, il faut obligatoirement réserver en ligne, il n’y a pas de vente sur place. Pour faire des économies, je vous recommande vivement d’acheter vos places sur le site anglais. Vous achetez seulement les tickets qui coûtent 41£ l’unité. Avec les frais d’envoi postaux, pour 2 personnes, cela m’a coûté 88£  soit environ 99€. Sur le site français, pour 2 personnes, cela nous aurait coûté le double car le bus en partant de Londres est compris. Mais pour se rendre aux studios par ses propres moyens, c’est très simple alors n’hésitez pas à commander sur le site anglais. Je vous expliquerai en détails dans un prochain article comment se rendre aux studios.

Le guide du routard

Pour visualiser et construire mes visites à Londres, j’ai acheté le guide du routard à Londres. Pratique avec sa carte dépliable, il m’a permis de finaliser les préparatifs. De plus, il contient certaines astuces qu’il est bon de savoir. Par ex, il est nécessaire d’avoir une carte d’identité valable encore 3 mois après le retour, prévenir sa banque est une bonne chose pour éviter que notre carte soit bloquer par précaution, la note de service qui n’est pas forcément inclus dans le repas au restaurant etc… Une mine d’infos ce petit guide du routard.

Les derniers préparatifs

Veuillez à acheter un adaptateur de prise électrique UK. Les prises ne sont pas les mêmes que chez nous. J’ai souvent vérifié les derniers jours la météo, qui était plus de 20° contrairement dans le Var où l’on frôlait les 40°. J’ai mis dans ma valise un petit parapluie pliable car ne l’oublions pas, l’Angleterre est un pays pluvieux. Un sweet n’a pas été superflu pour les matinées fraîches. Nous avons pris le strict minimum en vêtements. Je préférais garder de la place pour d’éventuels souvenirs encombrants. Mis à part l’appareil photo et les chargeurs de téléphone, pas d’appareils multimédias, c’était inutile de nous encombrer. Un livre de poche et un magazine pour Jules, nous étions prêts.

 

La suite au prochain épisode :)

 

 

Lolli

Les commentaires sont fermés.