Le Mont-Saint-Michel, l’île, sa baie et ses environs

Le Mont-Saint-Michel est mondialement connu pour sa situation géographique originale. Rattachée aux terres et accessible à pied aux marées basses, la ville retrouvait autrefois son côté insulaire et n’était accessible qu’en bâteau lorsque la marée montait. Désormais, il est possible d’accéder à la ville en permanence à pied, en bus ou en calèche, grâce à une digue qui relie la terme ferme et l’entrée des remparts qui entourent la ville.

DSC_0140.jpg

Le site est très touristique et donc déconseillé aux voyageurs recherchant la solitude. Si vous venez visiter les lieux en voiture, vous devrez déposer votre véhicule sur des parkings payants, puis rejoindre la ville située à 40 minutes environ, en traversant les sables mouvants, les prés et la mer.

DSC_0132.jpg

La ville compte 50 habitants permanents mais accueille environ 1,24 millions de visiteurs par an. Les rues sinueuses de la ville ont gardé leur charme originel. Elles mènent jusqu’au sommet de l’îlot où trône l’abbaye du Mont-Saint-Michel, habitée par les moines à partir du Xème siècle et jusqu’au XVIIIème siècle. Des visites guidées de la ville et de l’abbaye sont proposées de jour et même de nuit lors des périodes de très forte affluence en été.DSC_0144.jpg

Il est possible de cheminer le long des remparts de la ville, d’où la vue sur la baie est imprenable. A marée basse, les plages de sable s’étendent à perte de vue. L’exploration du reste de la baie du Mont-Saint-Michel, moins fréquentée, peut s’effectuer à pied, en vélo ou en voiture, par de petites routes dédiées. Des excursions guidées permettant d’observer les huîtres ou les moules sont proposées par la Maison de la Baie.

DSC_0116.jpg

Pour les gourmets, une escale à Cancale s’impose. Capitale de l’huître, vous pourrez en déguster de mille et une façons dans les différents restaurants de fruits de mer longeant la côte. Les huîtres les plus fraiches, celles dont le goût iodé explosif en bouche vous laissera un souvenir impérissable pourront être achetées au bord de l’eau, dans le petit marché improvisé à côté du phare de la ville.


DSC_0118.jpg

Pour poursuivre votre expédition côté nature, vous pourrez explorer la pointe du Grouin, à quelques minutes de Cancale. Sauvage, battue par les flots et par les vents, la pointe permet un point de vue imprenable sur la mer. De petits sentiers permettent de longer la côte pour profiter au mieux de l’air marin salé.

DSC_0099.jpg

Si vous préférez les mondanités, il est possible de quitter la baie du Mont-Saint-Michel pour rallier la ville de Dinard par la route ou par la mer. Le marché de producteurs  les mardis, jeudis et samedi matin, y est incontournable. Enfin, la ville de Dinand, dont les remparts sont aussi conservés, vous fera pénétrer à l’intérieur des terres. La ville médiévale a conservé ses ruelles pavées et ses bâtiments en pierres brutes, à l’intérieur de remparts accessibles, constituant un chemin de ronde avec une vue surprenante.

20180510_171904 2.jpg

Dans cette ville, comme dans les autres villes du littoral, profitez des petites boutiques de producteurs qui fleurissent le long des ruelles pavées. Elles proposent des spécialités de la région comme du cidre, du caramel au beurre salé, des sablés bretons ou des fars bretons. Ces gourmandises pourront être offertes ou conservées comme souvenir des longues balades le long des côtes balayées par les vents, que ce soit à marée haute ou à marée basse…

20180510_171403.jpg

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les commentaires sont fermés.