Impressions de Kyoto #16

Nous l'avons lu dans: (site Web original) ICI

OSAKA, ARASHIYAMA

Le quotidien suit son cours, on a presque nos habitudes maintenant !

Ces trois derniers jours il y a eu : la planification du mois de mars et de début avril, une excursion à Osaka et aujourd’hui à l’ouest de Kyoto. Let’s talk !

Faits amusants :

On a fait du vélo au bord de la rivière vers les montagnes. / On commence à maîtriser la cuisson à la japonaise du riz. / On est allés à Osaka. C’est fou de se dire que pour même 4€, et moins d’une heure, on relie deux villes aussi connues. / Osaka c’est une ambiance très différentes : buildings et foule. / On est partis sans carte, ni réseau. C’était débrouille. / Et la débrouille dans la gare d’Osaka ça demande des nerfs d’acier et du temps, parce qu’on a toujours pas trouvé la sortie 15 ! / Le château est beau, mais c’est un peu Disneyland et à l’intérieur ce n’est plus un château. / Essayer de sortir du parc du château… / Prendre le train. Voir des retards dignes de nos RER (quasiment 30 min !) / Aller rendre visite à Tomonori Taniguchi dans son café zoologique. / Qu’il nous dessine sur les cafés. / Déguster les chocolats de Mayumi pendant l’interview. / Avoir envie d’acheter toute la boutique. / Se rendre compte qu’on a aucune idée de comment aller au Sky building (merci Mayumi !) / Se perdre dans les galeries marchandes de la gare centrale. / Acheter : un granité à l’edamame, une pâtisserie au haricot rouge et au haricot blanc, craqué pour un pain de chocolat (c’est comme du pain de campagne baigné dans du chocolat) / trouver le skybuilding, faire la queue quelques minutes avant de se rendre compte qu’avant 18h c’est gratuit après c’est 1500¥. / Décrété qu’une telle somme c’est mieux dans un restaurant. / Suivre le conseil de Mayumi et aller déguster la spécialité d’Osaka : / faire la queue. / Découvrir ce tout petit restaurant aux murs recouverts de mots, cartes de visite et photos. / S’assoir au bar pour admirer la préparation. / Avoir la chance d’un petit poème écrit par le tenancier. / On a choisi un mélange de fruits de mer et au porc. Un délice ! / Chercher une station sans plan. / Mettre longtemps :D / rentrer dans notre jolie bourgade de Kyoto où il neigeait à gros flocons ce matin là. / prendre le train pour aller jusqu’à ARASHIYAMA et tomber dans une foule de touristes. / C’est beau les bambouserais quand même. / Visiter la maison de … et se dire qu’il a eu une sacrée bonne idée. / Se perdre dans le jardin. / Profiter du lieu. / Aller boire le thé offert avec le ticket, attendre de bonnes minutes qu’un couple ai fini ses selfies pour s’asseoir. / Finir avant le couple parce qu’ils prennent toujours des photos. / Se perdre dans la montagne à côté. / Encore monter des marches. / Entendre le gong d’un temple lointain et avoir l’impression d’être dans Lara Croft pendant quelques secondes. / On ne vous l’a pas dit, mais pour l’instant, tous les escaliers qu’on a pris au Japon étaient très très raides.

Haricot rouge et haricot blanc testés !

Vu :

Pour une fois, une vue.

Pour finir :

Au Japon, les gares sont un très bon spot pour manger.

Les commentaires sont fermés.

Impressions de Kyoto #16

Nous l'avons lu dans: (site Web original) ICI

OSAKA, ARASHIYAMA

Le quotidien suit son cours, on a presque nos habitudes maintenant !

Ces trois derniers jours il y a eu : la planification du mois de mars et de début avril, une excursion à Osaka et aujourd’hui à l’ouest de Kyoto. Let’s talk !

Faits amusants :

On a fait du vélo au bord de la rivière vers les montagnes. / On commence à maîtriser la cuisson à la japonaise du riz. / On est allés à Osaka. C’est fou de se dire que pour même 4€, et moins d’une heure, on relie deux villes aussi connues. / Osaka c’est une ambiance très différentes : buildings et foule. / On est partis sans carte, ni réseau. C’était débrouille. / Et la débrouille dans la gare d’Osaka ça demande des nerfs d’acier et du temps, parce qu’on a toujours pas trouvé la sortie 15 ! / Le château est beau, mais c’est un peu Disneyland et à l’intérieur ce n’est plus un château. / Essayer de sortir du parc du château… / Prendre le train. Voir des retards dignes de nos RER (quasiment 30 min !) / Aller rendre visite à Tomonori Taniguchi dans son café zoologique. / Qu’il nous dessine sur les cafés. / Déguster les chocolats de Mayumi pendant l’interview. / Avoir envie d’acheter toute la boutique. / Se rendre compte qu’on a aucune idée de comment aller au Sky building (merci Mayumi !) / Se perdre dans les galeries marchandes de la gare centrale. / Acheter : un granité à l’edamame, une pâtisserie au haricot rouge et au haricot blanc, craqué pour un pain de chocolat (c’est comme du pain de campagne baigné dans du chocolat) / trouver le skybuilding, faire la queue quelques minutes avant de se rendre compte qu’avant 18h c’est gratuit après c’est 1500¥. / Décrété qu’une telle somme c’est mieux dans un restaurant. / Suivre le conseil de Mayumi et aller déguster la spécialité d’Osaka : / faire la queue. / Découvrir ce tout petit restaurant aux murs recouverts de mots, cartes de visite et photos. / S’assoir au bar pour admirer la préparation. / Avoir la chance d’un petit poème écrit par le tenancier. / On a choisi un mélange de fruits de mer et au porc. Un délice ! / Chercher une station sans plan. / Mettre longtemps :D / rentrer dans notre jolie bourgade de Kyoto où il neigeait à gros flocons ce matin là. / prendre le train pour aller jusqu’à ARASHIYAMA et tomber dans une foule de touristes. / C’est beau les bambouserais quand même. / Visiter la maison de … et se dire qu’il a eu une sacrée bonne idée. / Se perdre dans le jardin. / Profiter du lieu. / Aller boire le thé offert avec le ticket, attendre de bonnes minutes qu’un couple ai fini ses selfies pour s’asseoir. / Finir avant le couple parce qu’ils prennent toujours des photos. / Se perdre dans la montagne à côté. / Encore monter des marches. / Entendre le gong d’un temple lointain et avoir l’impression d’être dans Lara Croft pendant quelques secondes. / On ne vous l’a pas dit, mais pour l’instant, tous les escaliers qu’on a pris au Japon étaient très très raides.

Haricot rouge et haricot blanc testés !

Vu :

Pour une fois, une vue.

Pour finir :

Au Japon, les gares sont un très bon spot pour manger.

Les commentaires sont fermés.